La sentinelle tranquille sous la lune Soazig Aaron Gallimard

 La sentinelle tranquille sous la lune   C'est la vie de Jean, une vie explosée par la guerre de 14, qui nous restituée ici comme les pièces d'un puzzle, à travers le récit de ses proches. celui de sa petite fille, laquelle nous livre à son tour l'histoire de ce grand père dans ces pages magnifiques. Ce n'est pas un récit linéaire, l'auteur mélange les temps, les époques, les narrateurs, mais la construction du récit sert de façon remarquable le personnage de Jean, dont l'identité a été morcelée par la guerre; et nous suivons avec la petite, la lente reconstruction de cet homme avec son passé qui l'obsède, et a transformé sa vision du monde.

Chantal, Majolire, Libraire en Nord-Isère.

"Le revenant n'a plus de passé, on ne le reconnait plus, tu comprends, il ne peut pas revenir, seulement devenir parce qu'il est quelqu'un d'autre, d'une autre espèce, peut-être, quelque chose de cet ordre, c'est ce que je crois, disait-il, et ce n'est pas facile à comprendre, petite."
L'écriture rend également avec justesse, comme par touches impressionnistes, fragmentées, les sensations d'une enfant au milieu des adultes, et son regard interrogateur sur un monde dont elle ne possède pas toutes les clefs.
Attention, ce n'est pas un livre triste; il dit bien-sûr l'horreur de la guerre, cette machine qui broie les hommes, mais il dit aussi la renaissance d'un homme, et puis aussi l'amour, la tendresse et l'admiration d'une petite fille pour son grand père.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau