Le pantalon Alain Scoff JCLattès

En 1982, Alain Scoff, scénariste et comédien, est chroniqueur aux cotés de Jacques Martin dans l'émission " Le petit rapporteur". Délaissant son rôle d'amuseur, il nous conte avec toute la rigueur historique les derniers jours tragiques du soldat Bersot de Besancon. 
Le 11 février 1915, dans l'Aisne, en arrière des lignes de front, la 8ème compagnie du 60ème Régiment d'Infanterie est au repos après plusieurs jours de combat. Le soldat Lucien Bersot se voit attribué un pantalon sale, troué et souillé qu'il estime prélevé sur un mort. Comme il refuse de le porter, le ton monte avec son sergent. Le lieutenant arrive et le soldat est placé aux arrêts.

        En moins de 48 heures, Lucien Bersot est traduit devant un Conseil de Guerre, accusé de rébellion devant l'ennemi et passé par les armes au matin du 13 février. Le soir même, la 8ème compagnie du 60ème RI remontait en ligne.

        Alain Scoff illustre à travers ce récit, un exemple des soldats "fusillés pour l'exemple". Lucien Bersot sera réhabilité en juillet 1922, son accusation sera effaçée  et sa famille touchera des dommages et intérêts.

        Serge, les passeurs de mots, de Majolire, Libraire en Nord-Isère.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau