Jean-Philippe REPIQUET

 

Sans titre 2« Sentiers et patrimoine »

Géographe de formation, il collabore depuis 20 ans à des projets de mise en valeur des territoires ruraux à travers les chemins de promenades, pour lesquels il écrit les « scénarios de découverte ». À la fois photographe, cartographe, documentaliste, il assiste également de nombreux auteurs locaux dans la conception et la réalisation de leurs propres livres : monographies, guides…

C’est lors de deux missions, la première sur les lieux de la Bataille de la Marne, puis dans les environs de Cambrai (Nord) parsemés de cimetières du Commonwealth datant de 1918, que le projet d’un livre sur la Grande Guerre, trouvera enfin son angle d’approche : « Le parcours de Camille Roux » télescope le « cahier de guerre » de cet inconnu – ni grand-père, ni familier – et le propre parcours du géographe, 100 ans après : enquête sur les lieux mais aussi dans les lectures, les opinions politiques, les rituels religieux, la vie ordinaire de ce Territorial parti en 1915 sans enthousiasme.

 

ENTRE TEMPS éditions

Fondateur en 2014, avec d’autres passionnés, de ENTRE-TEMPS éditions, JP REPIQUET développe une ligne éditoriale faite principalement de récits et documentaires où le parcours et le regard sur l’autre sont primordiaux : La Grande Guerre est l’occasion pour ENTRE-TEMPS d’exprimer la question : nos voisins, « étranges étrangers », à travers trois documents :

 

Camille roux

 

Le parcours de Camille Roux, de la France à la Belgique, un territorial dans la Grande Guerre (disponible)

 

 

 

- Carnets d’Allemagne 1919-1920, l’occupation de la Rhénanie vécue par un officier français (nov 2015)

 

- Louise, 16 ans, prisonnière civile en Allemagne en 1914 (avril 2016)

 

C’est aussi l’occasion de partager un coup de cœur avec les lecteurs :

La découverte du recueil d’articles de la jeune journaliste - pacifiste et féministe - Marcelle Capy, qui publie en 1916 ses textes sous le titre : « Une Voix de Femme dans la Mêlée », avec une préface de Romain Rolland.

Largement censurés, republiés en 1936, ces textes oubliés sont présentés ici dans leur version intégrale, avec une préface de l’historienne Françoise Thébaud :

Image

 

 

Une Voix de Femme dans la Mêlée, le manifeste d’une indignée pendant la Grande Guerre (disponible)